Les magasins  >  Actualités  > pyrale du buis : les solutions pour lutter

Pyrale du buis : les solutions pour lutter

pyrale buis lutter chenille yvelines solutions ferme de gally 

C'est le nouveau cauchemar des jardiniers. À partir du printemps et jusqu'au milieu de l'automne, la pyrale du buis fait des ravages dans les massifs. Il existe pourtant des solutions assez simples pour prévenir, pour guérir, ou même pour contourner le problème

Piéger avant l'invasion

La pyrale du buis n'est pas qu'une chenille vorace. C'est avant tout un papillon invasif, nocturne, blanc et marron connu sous le nom scientifique de Cydalima perspectalis. Les mâles fécondent les femelles qui pondent ensuite les œufs dans les buis. Les œufs restent en dormance tant que la température reste basse, puis éclosent du début du printemps jusqu'à l'automne.

Pour éviter cela, des pièges à phéromones sont un outil très efficace. Ils piègent les mâles et évitent que le cycle ne débute. Cette solution qui respecte l'environnement est en plus un outil de veille qui va permettre de donner l'alerte et de passer à une solution curative dès les premiers papillons piégés.

Traiter avec une matière active

La pyrale du buis n'a pas de prédateur naturel, d'où son caractère invasif, mais elle a tout de même des ennemis qu'il est possible d'utiliser dans le cadre d'une lutte biologique. C'est le cas des Nematodes, des vers microscopiques utilisés comme auxiliaires de culture. Mélangés à de l'eau avant pulvérisation, ils parasitent les chenilles et les larves jusqu'à les détruire. Autre moyen de lutte, le Bacillus thurigiensis est une bactérie qui détruit les chenilles de l'intérieur. Il est possible d'en pulvériser quatre fois à 15 jours d'intervalles. Attention cependant, leur utilisation n'est pas possible avec les Nematodes.

Travailler à la main

Fastidieuse, enlever les chenilles à la main n'en est pas moins une technique efficace, d'autant que la pyrale a cet avantage (il en faut bien) de ne pas être urticante. Secouer les buis permet de faire tomber une partie des chenilles, les autres peuvent se cacher entre deux feuilles rassemblées par de la soie.

Opter pour l'Ilex Crenata

Sans buis, pas de pyrale du buis.... Si vous en avez assez de lutter, ou de retrouver vos buis dévorés, optez pour l'Ilex Crenata. Ce houx crénelé est très semblable au buis à la différence qu'il n'est pas au menu de la pyrale. Avec lui, vous passerez plus de temps à jardiner et moins à vous battre. Reste toutefois un souci, il est frileux et demandera une attention particulière l'hiver. La nature a horreur du vide, elle inventera toujours de nouveaux problèmes.

ilex crenata buis pyrale alternative gally ferme yvelines