Les magasins  >  Nos conseils jardin  > Fiche Conseil

Nos conseils jardin

Plantation > Arbres et arbustes
Plantation des arbres et arbustes en motte et conditionnés

Étape 1

Ajustez la hauteur en le comblant avec la terre enrichie : placez un bâton en travers du trou. Le point de greffe (s'il existe) doit se situer au-dessus du niveau de la terre. Faîtes un petit dôme au fond du trou. Posez l'arbre ou l'arbuste dessus les racines encore emballées. Retirez les emballages. Limitez le nombre de branches des arbustes en taillant les plus vieilles et rabattez celles des arbres au deux tiers pour équilibrer racines et branches.

Étape 2

Rebouchez, toujours avec la terre enrichie, en tassant régulièrement. Formez une cuvette au pied de celui-ci afin de faciliter les arrosages.
Arrosez abondement, jusqu'à ce que la terre ne puisse plus absorber l'eau. Comblez de terre si le niveau est trop bas et paillez le sol.

Étape 3

Une fois bien arrosé, fixez l'arbre au tuteur par l'intermédiaire des attaches.

Les arbres et arbustes à feuillage persistant ne connaissent pas de véritable repos de végétation. Même en hiver. Lors de leur plantation, il faut donc minimiser le traumatisme que représente l'arrachage, très bien supporté par les végétaux à feuillage caduc, en repos complet. C'est pourquoi on les transplante avec une partie de la terre qui entoure leurs racines, la motte. D'où leur nom d'arbres ou arbustes en motte. Une motte de terre est découpée autour des racines et entourée d'un filet, de la paille ou d'une toile de jute qui évite qu'elle ne se défasse. C'est une méthode de moins en moins utilisée car les plantes sont lourdes à transporter.
Les végétaux conditionnés ont, eux aussi, leurs racines protégées d'un manchon de tourbe, d'un filet parfois le tout enveloppé dans un plastique. Mais cette protection a été mise après un arrachage classique afin de protéger les racines du dessèchement : la plante supporte mieux le transport de la pépinière au point de vente ou à chez vous lorsqu'elle vous est livrée directement. Ce sont des espèces à feuillage caduc exclusivement.
Bien qu'il s'agisse de deux types de plantes bien différents, le déroulement de leur plantation est quasi identique.

Le + des jardiniers de Gally

Tout comme pour les arbres et arbustes en racines nues, après avoir défini l'endroit de plantation, creusez les trous. Pour les arbustes, l'idéal ? Un trou de 0,60 m de côté et autant de profondeur. Pour les arbres ? Entre 0,80 et 1 m de côté et autant de profondeur. Vous faciliterez ainsi une croissance rapide des racines.
Incorporez au fond du trou 2 pelletées de compost et une poignée d'engrais complet ou de corne broyée. Mélangez du compost à la terre enlevée du trou (à parts égales).
Plantez les tuteurs des arbres en les enfonçant avec une masse du côté des vents dominants.

Ce qu'il vous faut pour réaliser le projet
Fourche bêche
Pioche
Pelle
Tuteur
Masse
Attaches
Sécateur
Couteau
Étape 1
Étape 2
Étape 3