Les magasins  >  Nos conseils jardin  > Fiche Conseil

Nos conseils jardin

Désherbage et paillage
Les bons matériaux pour pailler

Le paillage est une méthode simple et particulièrement pratique pour les jardiniers qui ont peu de temps. Il évite les corvées de désherbage et limite d’environ 50 % les pertes en eau du sol par évaporation. Matériaux naturels, incorporés par la suite à la terre, ils enrichissent le sol en s'y décomposant.

Les naturels  : La paille

Très intéressante quand on habite dans une région céréalière : on en trouve alors en quantité à proximité du jardin. Renouvelez-la tous les ans, en couche de 5 à 10 cm d’épaisseur, après avoir incorporé au sol l’ancienne lors du bêchage à l’automne. Idéale pour le potager et les arbres fruitiers.

Les naturels  : Les cabosses de cacao

Elles sont décoratives et sentent bon. Utilisez-les sur une couche de 5 cm d'épaisseur minimum pour une bonne efficacité. Il faut les renouveler tous les deux à trois ans. Elles sont riches en azote. Idéales pour les massifs d'arbustes et de fleurs, les jardinières et plantes d'intérieur.

Les naturels  : La paillette de lin

Beau paillage, efficace en couche d'au moins 6 à 8 cm d'épaisseur. On la renouvelle tous les deux à trois ans. On peut l'utiliser pour les plantes potagères comme pour les plantes d'ornement.

Les naturels  : Les tontes de gazon

Elles sont riches en azote, efficaces en couche d’au moins 6 à 8 cm d’épaisseur, mais de courte durée car leur décomposition est rapide. Rapportez-en régulièrement dans la saison. Attendez qu’elles sèchent un peu avant usage sinon elles fermentent au pied de vos plantes et dégagent beaucoup de chaleur, susceptibles de brûler la base des végétaux.
Mélangez-les à de la paille ou des cabosses de cacao. Pour le potager, la haie et le pied des arbustes nouvellement plantés.

Les naturels  : Les écorces de pin

Intéressantes pour les massifs de plantes de terre de bruyère : leur décomposition maintient l’acidité du sol. Attention pour les autres végétaux car elles dégagent des tanins qui font pourrir les plantes vivaces et gênent la croissance de certains arbustes. Installez une couche de 5 cm d’épaisseur.

Les artificiels  : Le plastique noir

Peu esthétique mais efficace pendant plusieurs années, 1 à 3 ans selon son épaisseur. Il empêche les mauvaises herbes de pousser, maintient l'humidité et réchauffe le sol plus rapidement. La pose est facile et rapide également. Parfait pour couvrir des grandes surfaces, les plantations d’arbres et arbustes et de fraisiers.

Les artificiels  : Le carton

Peu onéreux, utilisez-le sous un autre paillage pour renforcer son effet. Il permet d’en diminuer l’épaisseur. Pratique au pied des arbustes nouvellement plantés.

Les naturels  : La paille
Les artificiels  : Le carton