Les magasins  >  Actualités  > Fantastiques aromatiques

Fantastiques aromatiques

Enfin ! L'hiver touche à sa fin. Les aromatiques redeviennent un
incontournable du plan de travail de la cuisine, de la table basse du salon ou de la jardinière de la terrasse. Venez célébrer cela samedi 18 et dimanche 19 mars dans notre magasin de Saint-Cyr-l'École lors de la fête des aromatiques.

Quelques conseils pour cuisiner 

L'herbe à curry
Elle remplace l'épice du même nom dans les plats. C'est en toute fin de cuisson que quelques brins révèleront le mieux leurs arômes.
Si son parfum est puissant, son goût l'est moins que ce que l'on pourrait imaginer.
Elle est également délicieuse en salade.

Le Romarin
La saveur du romarin est renforcée par la congélation: ciselez les feuilles dans un bac à glaçons et recouvrez-les d'eau. Utilisez ensuite ces glaçons en cuisine !
Le romarin relève les mets salés en leur apportant une touche provençale.
Il réveillera même les desserts à base de fruits.

Vinaigrette aux fleurs de ciboulette
Lavez bien (plusieurs fois) les fleurs, égouttez-les puis séchez-les dans un torchon.
Chauffer le vinaigre jusqu'à 88 C° Déposez les fleurs dans un bocal stérilisé et versez le vinaigre. Fermez.
Une fois refroidi, laissez 10 jours  au réfrigérateur.
Filtrez le vinaigre avant de le mettre en bouteille (conservez dans le noir).

Sirop de menthe

Ingrédients : 1kg de sucre, 1L d'eau, 1 bouquet de menthe de 100 g (pour un goût plus prononcé, augmentez la quantité)
Effeuillez la menthe.
Lavez-les et placez-les dans un grand bocal.
Pilonnez les feuilles.
Faites bouillir 1L d'eau et  versez-la sur les feuilles de menthe.
Fermez le bocal et laissez macérer 24h.
Filtrer à l'aide d'un chinois.
Dans une casserole, faites bouillir le jus  avec 1kg de sucre, pendant 10 minutes.

Quelques conseils pour décorer

Trop souvent cantonnés à un rôle culinaire, les aromatiques peuvent pourtant participer à donner une touche de fraîcheur à la maison. Un beau romarin aux fleurs violettes trônera avec majesté dans un pot en terre cuite sur la table du salon. Un basilic aux feuilles d'un vert éclatant donnera plus de caractère à une pièce qu'une plante verte plus traditionnelle. Sans oublier l'incontournable lavande, très graphique avec ses longues tiges, à mettre dans un pot blanc pour magnifier ses fleurs aux nuances de mauve.

Enfin, pour ceux qui tiennent à laisser les aromatiques à leurs places plus traditionnelles, le petit plus décoratif peut tenir dans les étiquettes nominatives à planter au pied de chaque variété. Osez abandonner des ardoises et optez pour de la couleur en restant dans des tons naturels. 

Quelques conseils pour jardiner

Les plantes aromatiques sont riches d'une grande diversité et donc des besoins variés. Pour créer une jardinière homogène et qui dure, optez pour des assemblages Romarin/thym/sauge officinale ou Percil/cerfeuil/ciboulette.

La menthe, qui a des tendances invasives, se cultive seule ou associée par variétés : orange/citron/verte par exemple.

Enfin, le basilic et la coriandre sont du genre frileux. Maintenez les à l'intérieur à proximité d'une fenêtre et à 18-20°C jusqu'au mois de juin sous peine de les voir dépérir.